Le cuivre fait partie de l’histoire humaine depuis des millénaires, probablement depuis plus longtemps que tout autre métal. Les preuves historiques indiquent que le cuivre a été le premier métal utilisé pour la santé par les anciens Il y a 8 000 ans.

Déjà six mille ans avant J.-C. les Chaldéens

Au Proche-Orient portaient des bracelets de cuivre contre les rhumatismes.

Les anciens Égyptiens croyaient aux propriétés curatives du cuivre et mélangeaient ce métal sous forme de copeaux dans une pâte censée atténuer l’inflammation.

Traditionnellement la médecine Chinoise n’utilisait que des aiguilles de cuivre pour l’acupuncture, afin de renforcer de manière significative les effets de cette pratique.

En Inde, La médecine ayurvédique qui remonte à plusieurs milliers d’années elle aussi, utilise le cuivre dans des routines préventives de santé naturelle. Ces façons de faire pourraient être les tous premiers exemples de complément de régime alimentaire humain avec des oligo-éléments.

En Inde on préserve l’eau potable dans des récipients en cuivre.  Cette pratique ayurvédique est maintenant corroborée par une meilleure compréhension des propriétés du cuivre par la science.  Le cuivre est un métal naturellement stérile, il a un effet oligodynamique. Il est un puissant agent antibactérien et antiviral; juste 1 mg de cuivre peut détruire jusqu’à 5 millions de bactéries…

Cette propriété a longtemps été utilisée dans des applications en santé publique en occident. En effet, les poignées de porte des anciens hôpitaux étaient en laiton: elles s’auto-stérilisaient naturellement et réduisaient la propagation des maladies infectieuses.

Cette qualité du cuivre expliquerait aussi la tradition de jeter un sou de cuivre dans un puits ou une fontaine – le cuivre ainsi ajouté à l’eau contribuait à l’assainissement de ces lieux d’eau potable partagée, ce qui favorisait la «chance» de rester en santé!

Encore maintenant, les Kalash des ménages indiens, ces vases en cuivre pour l’eau potable sont relayés par de simples tasses en cuivre pour les petites quantités d’eau à usage personnel.

Ainsi l’Ayurvéda a depuis longtemps compris l’importance du cuivre dans le corps humain, et le stockage de l’eau dans un récipient en cuivre non seulement assainie l’eau mais la fortifie naturellement avec des traces de cuivre. Ce moyen simple de fournir du cuivre par infime dilution dans une alimentation régulière est à la fois sûr et efficace – un litre d’eau stocké pendant 12 heures dans un récipient en cuivre comble enviro  10% de l’apport alimentaire quotidien recommandé en cuivre d’un adulte.

L’Âyurveda nous fournit depuis des milliers d’années une manière saine d’utiliser le cuivre pour notre propre bien-être. Remplir un récipient en cuivre avec de l’eau avant de s’endormir la nuit et boire l’eau le lendemain matin est un rituel simple et un moyen efficace pour un apport de cuivre quotidien.

Fait intéressant, l’Âyurveda  recommande le cuivre pour aider à remédier à la gastrite, aux maladies de la eau, à l’anémie et indique qu’une fragilité des cheveux peut signifier des carences en cuivre.  Les connaissances de la médecine en occident rejoignent les préceptes de l’Ayurvéda sur le rôle du cuivre dans la santé humaine, en quelque sorte la sagesse Âyurvédique a été validée des siècles plus tard par la science occidentale.

Le cuivre joue un rôle essentiel dans les processus de notre corps. Il participe à l’oxydation de l’acide ascorbique (vitamine C), la forme active de la vitamine C sur les virus. Au niveau cellulaire Il a une double action anti-inflammatoire : le cuivre intervient sur le processus d’oxydation avec une action de défense contre les radicaux libres et il assure l’intégrité du collagène; d’où son action dans la structure des os, des cartilages, des cheveux et des articulations et son effet réparateur. Le cuivre est essentiel à la fabrication de l’hémoglobine, ainsi qu’au métabolisme du Fer qui ne peut s’effectuer sans atome de Cu. Le cuivre agit aussi dans les mécanismes de l’éveil et de l’attention et joue un rôle dans le métabolisme des lipides.

Alors quelles sont les besoins journaliers en cuivre pour l’être humain? L’apport journalier recommandé est de 1.5 à 3 mg et les aliments riches en cuivre de façon générale sont les abats, les fruits de mer, les noix et les graines. Il y en a également dans le chocolat noir, les légumineuses ainsi que dans les produits céréaliers complets. Les besoins en cuivre sont donc couverts via une alimentation équilibrée et variée.

Vous désirez en apprendre plus sur l’Ayurveda?  Nous vous invitons à découvrir la formation introduction à la médecine ayurvédique.

Catégories

Nos formations